Les compléments de champignons font rage ces dernières années. On a retrouvé des livres prouvant que le type médicinal était déjà utilisé dans la médecine chinoise et tibétaine il y a plusieurs milliers d’années. Pourtant, leur utilisation dans le monde occidental est une tendance récente.

‌‌‌‌Les champignons sont des ingrédients de base sains

Des champignons de Paris sur une table en bois

On trouve des champignons tels que le portobello, le shiitake ou les champignons de Paris facilement dans le commerce. En cuisine, ils rentrent dans la catégorie des légumes. Ils sont une excellente source de fibres, de vitamines et de minéraux. Parmi les bienfaits nutritionnels les plus notables des champignons, on compte leur nombre élevé d’antioxidants et la fibre soluble béta-glucane, bonne pour le cœur.

‌‌‌‌Quels sont les bienfaits des compléments de champignons ?

Les champignons utilisés en cuisine sont cultivés et produits de la même façon que ceux contenus dans les compléments alimentaires. La différence est que ces derniers sont réputés avoir de meilleurs bienfaits pour la santé. Ainsi, on les classe dans la catégorie des aliments fonctionnels, ce qui signifie qu’ils n’offrent pas uniquement de nombreux avantages nutritionnels. Ils offrent plus de 100 fonctions médicinales. 

Les principaux bienfaits de compléments de champignons sont leurs propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires, et la protection cardio-vasculaire. Les recherches cliniques sur les bienfaits des champignons sont limitées. D’autres études sont donc nécessaires. Cependant, nous savons que leur consommation est sûre et bonne pour la santé globale. 

Quand on parle des champignons, on les associe souvent au terme adaptogènes. Ces derniers désignent les herbes aromatiques et les champignons qui contribuent à contrecarrer le stress. Les glandes surrénales et l’hypophyse interviennent dans notre réponse au stress. Les adaptogènes peuvent en revanche aider à maintenir l’équilibre dans notre corps, un autre exemple de bienfait fonctionnel des compléments de champignons.

‌‌‌‌Cinq types de champignons et leurs bienfaits pour la santé

Différents types de champignons fraîchement cueillis sur une planche à découper en bois.

Les compléments de champignons sont fabriqués avec des champignons crus séchés extraits avec de l’eau chaude. Ils sont ensuite réduits en poudre, qui est la forme que nous voyons dans le commerce. Il est important de savoir que ceux-ci ne sont pas réglementés par la United States Food and Drug Administration et qu’il faut donc acheter ceux provenant d’une source sûre. 

Plusieurs types de champignons peuvent être utilisés pour les compléments en fonction de leurs propriétés médicinales Parmi les types les plus couramment utilisés, on trouve les champignons reishi, l’hydne hérisson, le chaga, lecordyceps et le polypore versicolore. Bien qu’il existe énormément de variétés de champignons, ceux mentionnés ci-dessus comptent parmi les couramment utilisés pour les compléments alimentaires. Étant donné le grand nombre de variétés disponibles, il peut être difficile de différencier celles qui ont des propriétés fonctionnelles et de savoir quand les utiliser.

Les ganodermes luisants (Reishi)

Les ganodermes luisants sont également connus sous le nom de champignons reishi ou Lingzhi. En chinois, ce mot symbolise le pouvoir divin et une longue durée de vie. On pense donc que ce champignon est lié à la longévité. Son goût est amer et sa texture ferme. Ils poussent sur des arbres à feuillage caduc.

On utilise les ganodermes luisants le plus souvent pour booster le système immunitaire et pour aider à combattre les radicaux libres dans le corps. On pense que les béta glucanes qu’ils contiennent stimulent le système immunitaire et qu’ils sont responsables de cet effet. La particularité de ce champignon réside dans les propriétés calmantes du triterpène qui peut améliorer l’humeur, réduire l’anxiété, soulager la dépression et même améliorer la qualité du sommeil.

Les recherches effectuées sur des êtres humains sont limitées, mais elles continuent afin de déterminer les bienfaits potentiels du ganoderme luisant.

L’hydne hérisson

L’hydne hérisson a un aspect très particulier. Les longues lamelles blanches de ce champignon font penser aux épines du hérisson. Ils poussent en général sur de vieux troncs d’arbres morts, mais on peut aussi faire son substrat chez soi.

Comme la plupart des autres types de champignons, ils foisonnent d’antioxydants qui peuvent contribuer au maintien de la bonne santé des cellules. La clarté mentale figure parmi les effets les plus attrayants. Des études ont découvert que l’hydne hérisson contient des composants qui stimulent la croissance des cellules cérébrales. Cela peut non seulement être bénéfique pour la mémoire, mais aussi pour les réponses émotionnelles, en cas d’anxiété et la dépression.

Voici un moyen mnémotechnique qui vous aidera à vous rappeler ses bienfaits : essayez de l’associer à une tête avec un cerveau en son centre.

Le chaga

Le champignon chaga pousse souvent sur les bouleaux dans les régions froides. Malgré son aspect peu attirant qui lui donne l’air d’un bout de bois brûlé, il regorge de propriétés fonctionnelles. On le trouvait jadis sous forme de poudre et d’infusions, mais il est désormais disponible sous forme de compléments.

Le chaga est réputé pour réduire l’inflammation et le stress oxydatif, ce qui peut à son tour contribuer à réduire les signes du vieillissement corporel. 

Avant de goûter ces champignons, vous devriez en parler avec votre médecin ou votre diététicien.  Contrairement à d’autres variétés, il contient une protéine capable d’empêcher la formation de caillots sanguins. Ils ont également un taux élevé d’oxalates, réputés pour augmenter le risque de formation de calculs rénaux.

Le polypore versicolore

Malgré son nom anglais, signifiant littéralement « queue de dinde », le polypore versicolore, n’a rien à voir avec la dinde. Ce champignon aux couleurs vives tient son nom anglais de sa forme qui fait penser à la queue du dindon. On le trouve sur des troncs d’arbres de zones boisées.

Le polypore versicolore est réputé pour ses propriétés stimulantes du système immunitaire, et parce qu’il pourrait contenir des composants susceptibles de stimuler et de renforcer le système immunitaire.

Le cordyceps

Le cordyceps englobe plus de 400 espèces. Deux d’entre elles font cependant souvent l’objet de recherches et sont utilisés dans les compléments alimentaires.

On l’utilise le plus souvent pour augmenter l’énergie, car ils sont responsables de la production d’une molécule qui aide à en fournir aux muscles. Traditionnellement, ce champignon est utilisé pour réduire la fatigue, augmenter la force et la libido. Comme beaucoup d’autres champignons fonctionnels, ils sont également susceptibles de ralentir le vieillissement.

On utilise souvent des versions synthétiques, car ils sont assez difficiles à cultiver.

‌‌‌‌Le café, le thé et le cacao aux champignons

Le café aux champignons est un des compléments de champignons les plus couramment utilisés comme  alternative végétale au café traditionnel. Il est également connu sous le nom de café ganoderme et on le trouve souvent dans des paquets contenant des extraits de champignon et du café instantané. On verse chaque sachet monodose dans de l’eau chaude et on remue pour obtenir du café aux champignons. Le processus est le même pour les versions thé et cacao. Bien que cela puisse sembler une tendance à la mode, ce n’est rien d’autre que du café normal mélangé à des extraits de champignon fonctionnel.

Les champignons utilisés pour ce mélange sont déshydratés et extraits pour en tirer tous les composants bénéfiques, puis mélangés à du café normal. Il contient en général moins de caféine, ce qui peut être apprécié par certaines personnes. Avec ce type de boisson, il est tout aussi conseillé de limiter la quantité de sucre, de crème ou de tout autre ajout.

‌‌‌‌Conseil de pro : essayez un type à la fois

Lorsque vous ajoutez des compléments de champignons à votre alimentation, essayez d’en ajouter un type à la fois afin de pouvoir mieux ressentir leurs bienfaits. Pour votre sécurité, et en particulier en cas de pathologie préexistante, n’oubliez pas de consulter un médecin avant toute prise de compléments.

Les champignons pour l’immunité et la santé globale :lire la suite.

Références :

  1. Panda, A. K., & Swain, K. C. (2011). Traditional uses and medicinal potential of Cordyceps sinensis of Sikkim. Journal of Ayurveda and integrative medicine, 2(1), 9–13. https://doi.org/10.4103/0975-9476.78183
  2. Valverde, M. E., Hernández-Pérez, T., & Paredes-López, O. (2015). Edible mushrooms: improving human health and promoting quality life. International journal of microbiology, 2015, 376387. https://doi.org/10.1155/2015/376387
  3. Wachtel-Galor S, Yuen J, Buswell JA, et al. Ganoderma lucidum (Lingzhi or Reishi): A Medicinal Mushroom. In: Benzie IFF, Wachtel-Galor S, editors. Herbal Medicine: Biomolecular and Clinical Aspects. 2nd edition. Boca Raton (FL): CRC Press/Taylor & Francis; 2011. Chapter 9. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92757/
  4. Lin ZB. Cellular and molecular mechanisms of immuno-modulation by Ganoderma lucidum. J Pharmacol Sci. 2005 Oct;99(2):144-53. doi: 10.1254/jphs.crj05008x. PMID: 16230843.
  5. Wang SY, Hsu ML, Hsu HC, et al. The anti-tumor effect of Ganoderma lucidum is mediated by cytokines released from activated macrophages and T lymphocytes. Int J Cancer. 1997;70(6):699-705.
  6. Matsuzaki, H., Shimizu, Y., Iwata, N. et al. Antidepressant-like effects of a water-soluble extract from the culture medium of Ganoderma lucidum mycelia in rats. BMC Complement Altern Med 13, 370 (2013). https://doi.org/10.1186/1472-6882-13-370
  7. Cui XY, Cui SY, Zhang J, Wang ZJ, Yu B, Sheng ZF, Zhang XQ, Zhang YH. Extract of Ganoderma lucidum prolongs sleep time in rats. J Ethnopharmacol. 2012 Feb 15;139(3):796-800. doi: 10.1016/j.jep.2011.12.020. Epub 2011 Dec 21. PMID: 22207209.
  8. Lai PL, Naidu M, Sabaratnam V, Wong KH, David RP, Kuppusamy UR, Abdullah N, Malek SN. Neurotrophic properties of the Lion's mane medicinal mushroom, Hericium erinaceus (Higher Basidiomycetes) from Malaysia. Int J Med Mushrooms. 2013;15(6):539-54. doi: 10.1615/intjmedmushr.v15.i6.30. PMID: 24266378.
  9. Hyun KW, Jeong SC, Lee DH, Park JS, Lee JS. Isolation and characterization of a novel platelet aggregation inhibitory peptide from the medicinal mushroom, Inonotus obliquus. Peptides. 2006 Jun;27(6):1173-8. doi: 10.1016/j.peptides.2005.10.005. Epub 2005 Nov 11. PMID: 16289471.
  10. Lee, S., Lee, H. Y., Park, Y., Ko, E. J., Ban, T. H., Chung, B. H., Lee, H. S., & Yang, C. W. (2020). Development of End-Stage Renal Disease after Long-Term Ingestion of Chaga Mushroom: Case Report and Review of Literature. Journal of Korean medical science, 35(19), e122. https://doi.org/10.3346/jkms.2020.35.e122
  11. Hsieh TC., Chao H.H., Chu Y., Doonan B.B., Wu J.M. (2019) Aqueous and Ethanolic Extracts of Medicinal Mushroom Trametes versicolor Interact with DNA: A Novel Genoactive Effect Contributing to Its Antiproliferative Activity in Cancer Cells. In: Agrawal D., Dhanasekaran M. (eds) Medicinal Mushrooms. Springer, Singapore. https://doi.org/10.1007/978-981-13-6382-5_7
  12. Xu YF. Effect of Polysaccharide from Cordyceps militaris (Ascomycetes) on Physical Fatigue Induced by Forced Swimming. Int J Med Mushrooms. 2016;18(12):1083-1092. doi: 10.1615/IntJMedMushrooms.v18.i12.30. PMID: 28094746.